Découvrir Cuba, la plus grande île des caraïbes

Publié le : 11 avril 20224 mins de lecture

La plus grande des îles des Caraïbes, Cuba, est impressionnante et captivante. À l’image de ses cocktails raffinés, tout ici est un savant mélange d’histoire, d’hospitalité, de plaisirs culinaires, de musique et de plages magnifiques. Autant de satisfactions à savourer sans retenue.

Bon à savoir avant de partir à Cuba !

La meilleure période pour se rendre à Cuba est de décembre à avril. Lors de votre visite avec le guide Cuba.marcovasco.fr, évitez de consommer des coquillages, du poisson cru, de la viande insuffisamment cuite et de l’eau non embouteillée. De même, ne vous baignez pas dans l’eau douce. Vous devez également porter des chaussures fermées lorsque vous visitez la campagne. N’oubliez pas d’apporter des médicaments, un anti-diarrhéique et un anti-moustique.

Découverte de Cuba : les incontournables !

-La capitale de Cuba : La Havane

La capitale de Cuba, fondée au XXIe siècle, a longtemps été une escale pour les conquistadors espagnols. Développée autour de trois forteresses militaires, les visiteurs peuvent parcourir cette ville en commençant par la Plaza de Armas, en passant par l’église de San Cristobal entourée de palais restaurés (le musée de La Ciudad, et le château de La Real Fuerza). C’est la place de la Révolution, où se tiennent les grandes réunions politiques, présidées par Fidel Castro. On peut visiter la vieille ville et la rue Obispo le nez en l’air, en admirant les façades des maisons et les beaux balcons.

-Pinar del Rio

La région de Pinar del Rio est située à l’ouest de La Havane. C’est la capitale du tabac, et on y trouve le site de la Sierra del Rosario, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, avec une végétation tropicale et de splendides espèces d’oiseaux.

-Varadero et ses plages

Ancien village de pêcheurs, Varadevo est la pièce maîtresse des stations balnéaires de l’île. Sa plage de sable blanc et fin s’étend sur plus de 20 kilomètres et est bordée par un océan sage aux nuances de vert jade. Sa voisine est Cardenas, une petite ville aux maisons néoclassiques, célèbre pour ses calèches, moyen de transport privilégié des touristes et des locaux.

-Le centre

La ville de Trinidad, classée par l’Unesco au patrimoine mondial de l’humanité comme l’une des plus belles villes coloniales d’Amérique latine, a gardé son âme. Ville-musée, mais toujours bruyante, elle offre aux visiteurs des églises et des palais baroques. A proximité, la vallée de Los Ingenios est un témoin de l’activité passée. Ici, la résidence des propriétaires et de leurs esclaves est un vestige des années d’esclavage sur l’île.

-L’Oriente

La partie orientale de l’île mérite une visite approfondie. Santiago de Cuba est la deuxième plus grande ville du pays. Ses habitants sont des descendants d’esclaves. Berceau de la révolution, c’est aussi la capitale de la musique cubaine.

-Nos coups de cœur

La Bodega del Medio à La Havane

Guama, péninsule de Zapata

Le parc naturel de Baconao, classé réserve de biosphère par l’Unesco.

Les Cayos, petits coins de paradis au bout du monde.

Découverte de Cuba : l’architecture coloniale !

Même en ruines, les bâtiments coloniaux, avec leurs couleurs délavées et leurs balcons branlants, conservent une beauté étonnante. Les villes cubaines comme La Havane, Santiago, Trinidad, Camagüey et Baracoa en comptent de nombreux qui semblent figés dans le temps. La restauration de certains quartiers est en cours, ce qui les rendra encore plus splendides.

Plan du site